Archives par mot-clé : rappel

Jupille le 16 octobre

Finalement après de longues négociations, j’ai réussi à réunir quatre grimpeurs pour aller à Jupille, je vous assure qu’il faut être motivé !

Certains participaient aux bureaux de vote des primaires, ils sont excusés et même remerciés.

Étaient donc présents, Murielle et Yves en toute petite forme sortant d’une « grippe », Betty et Eric.
Temps exceptionnel pour la saison presque trop chaud sur la falaise, les reflets des feuillages d’automne sur le lac étaient vraiment magnifique.

Nous avons réalisé de belles voies avec quelques pas diaboliques en 6a, je vous épargne les commentaires sur le casse-croute et les bières au bord de l’eau ça serait de la provocation, bref, une bien belle journée.

Connaissant mieux aujourd’hui Jupille, je pense que c’est un site intéressant mais mal adapté aux sorties initiation, le rocher très fracturé permet peu de moulinettes, pour épargner les cordes le grimpeur de tête doit assurer son second du haut et il faut redescendre en rappel, il faut donc des cordées homogènes et compétentes. Voilà un beau programme pour nos initiateurs !

D’autres photos dans la galerie

Une journée à Lignerolles (03)

C’est sous la grisaille que le départ matinal fut donné à St Léo pour une poignée de grimpeurs. Heureusement la météo ne nous avait pas fait de blague et c’est finalement une belle journée printanière qui nous attendait dans l’Allier.

Après un échauffement dans la « directe des ronces » (4+/5) agréable, c’est une looongue traversée dans « la montagne » (5+) avec un coincement de la corde, une remontée puis finalement une descente en rappel qui nous occupe une bonne partie de la matinée.

Pierre et Sandrine ouvrent « La ballade des pendus » et « Gros câlin » suivi par Raphaël et Joachim. Éric récupère les dégaines laissées par Pierre dans « les grolles qui tombent » (6a) juste avant de déchausser pour l’apéritif au houblon.

Après le casse-croûte au bord du Cher, changement de secteur pour découvrir l’agréable dalle de « la pipelette » suivie (ou précédée selon les binômes) de l’impressionnante « yéti » avec descente en rappel obligatoire.

Quelques regrets en fin de journée au moment de quitter les lieux : il manque la « voie ferrée » pour les enfants (promis, on reviendra avec le matériel) et surtout la magnifique « frère jacques » pour Pierre.

La page FFME du site de Lignerolles.

 

Participants : Pierre, Sandrine, Raphaël, Joachim, Éric et Thierry