Archives par mot-clé : Autoire

Pour aller à Autoire, la météo faut y croire…

Malgré une météo toujours chaotique, et au prix d’un énorme travail de motivation des troupes, nous avons réussi à nous retrouver à Autoire le samedi 4 mai à quatre, pour tenter une journée de grimpe.

Sans être trop menaçant, le temps ne semblait pas non-plus d’une clémence démesurée. Il fallait oser… nous osâmes.

Rendez-vous fut donc donné directement sur site pour deux grimpeurs de Noblat, Éric et Pierre au départ de Limoges, et deux grimpeurs Tullistes, Flo et Jean-Ba au départ de Tulle.

Ainsi, de bon matin… vers onze heures, nous nous retrouvâmes sur le parking de la falaise. Le voyage se déroula sans difficultés, notamment pour nos deux grimpeurs noblatiens, bénéficiant d’une part, des très claires explications de Jean-Ba et d’autre part, de la parfaite connaissance de la région par Pierre…
-« Avec tes explications foireuses, on s’est paumés! » s’écria Éric, ravi de me voir en sortant de la voiture…

Bref! la journée de grimpe pouvait démarrer dans une ambiance joyeuse, à l’image du ciel tantôt couvert, tantôt… très couvert.

Rapidement nous enchaînames les voies de la terre promise :
Quelques 5b/c pour se chauffer… puis « La fille du vent » (5c), « Syran chérie » (6a), « Louisianne » (superbe voie aérienne de 40m en 5c),
Le mythique « Ratatrouille » (5c qui offre une vue imprenable sur le village et la cascade), « Que Dalle »(belle dalle en 6a+) et « Obsession » (6b qu’il conviendra de travailler dans le futur).

À noter pour les spécialistes, que la dalle en 6a+  d’Autoire, est une voie bien plus difficile que « L’oeil de Sauron » 6b en quatre longueurs des Calanques, qui reste pour tous, le 6b le plus facile de la Terre…

Pour notre grand plaisir, les rares grimpeurs présents au pied des voies ce jour là étaient des connaissances et amis grimpeurs du secteur de St Céré (Fred, Eric, Robin…), de Brive (Steph, Sonya, Cyrille…) où bien de Haute-Vienne (Fred, Julie, Christopher…).

En fin d’après-midi, la météo nous ayant finalement épargnés, comme à l’accoutumé, nous partageâmes quelques bonnes bières de l’amitié en compagnie de tous, dans une ambiance joyeuse.

Puis, sur la lancée, nous finîmes avec Fred à la pizzeria de St Céré, pour prolonger de quelques heures le plaisir d’être ensembles.

Autoire, on y retournera. Il nous reste encore quelques voies à conquérir…, des bières à partager… et des pizzas à dévorer…

– Jean-Ba –

Voir quelques photos

Autoire : Quelle sortie !

L’invitation de Jean-Ba, l’organisateur était on ne peut plus explicite : Autoire est un site splendide où les voies faciles sont assez rares (on grimpe très rapidement dans le 6). Pour autant, il ne faut pas s’interdire de venir grimper, admirer la beauté du paysage ou encore randonner une partie de la journée dans le magnifique cirque, au pied de la cascade.
hé bien, c’était parfait.

Départ matinal pour les 4 volontaires du jour. Rendez-vous au parking de Loubressac où doit nous rejoindre Jean-Ba et sa copine Flo. À croire que l’itinéraire a vraiment été optimisé (à peine 2 heures) puisque nous sommes un peu en avance. C’est donc par la visite d’un des plus beau village de France que débute notre sortie Lotoise. En résumé, c’est un village magnifique, un panorama superbe. La journée commence bien. Juste le temps d’achever la visite avant d’être rejoint par nos Tullistes, ponctuels malgré les abus nocturnes.

Le cadre du site d’Autoire est exceptionnel, vaste cirque coupé par une cascade et débouchant sur le village d’Autoire au loin. 15mn d’approche et le ton est donné. Julien part avec les Corréziens pour un échauffement musclé pendant que les autres attaquent doucement dans « Les écoliers » (4+) et « L’école buissonnière » (4+).

Notre coach nous avait préparé un programme élaboré de voies de difficulté croissante ; (il faut quand même se balader d’un secteur à l’autre pour trouver des voies pour nos modestes niveaux).

À l’heure de l’apéritif, passage sur le secteur de l’éperon avec 2 superbes voies posées par Éric et Jean-Ba (« I’m happy » (5b) et « That’s all folks » (5+)). Une petite pause lors de la rencontre avec les grimpeurs locaux (Laurence, Patrick, Fred …) qui soit dit en passant ne sont pas avares de conseils. Encore un grand coup de chapeau pour leur gentillesse. Les filles nous laissent les 2 voies suivantes « La fille du vent » (5+) et « Siran Chérie » (6a+) qui permettent d’apprécier le travail des ouvreurs sur l’arête.

« A ras d’la tuf » (5+) va donner bien du fil à retordre à Éric avant que la journée ne se termine dans une ambiance bien aérienne avec départ sur vire pour la dernière voie « Louisiane » (5+) longue d’une trentaine de mètres.

Du moins grimpeur au plus affuté, chacun a pu trouver sa voie dans une ambiance très sympathique et au milieu d’un décor magnifique. Pour la tenue des stats, mention particulière à Éric qui a réussi à faire l’intégralité des 8 voies proposées.

La remontée au parking où nous attend la traditionnelle « Goudale » que Betty a réussi à garder au frais (en faisant suivre la glacière tout au long de la journée) conclu cette belle journée.

En résumé, cette journée est à classer dans les grands moments de bonheur et la seule pensée qui hante nos esprits est de revenir pour essayer au moins LA voie qu’on a pas eu le temps d’aborder : « Ratatrouille »

Encore merci à Jean-Ba pour son encadrement.

Participants : Betty, Julien, Thierry, Éric